L'autopalpation des seins: un geste simple qui peut vous sauver la vie

Publié le par Rim Savatier-Elkhatib

Pour l'amour de la vie.
La première arme conte le cancer commence par le dépistage.

Pour obtenir votre passeport dépistage, adressez-vous à votre comité départemental.


Définition :

"Le cancer est une tumeur liée à la prolifération à la fois anarchique et indéfinie d'un clone cellulaire conduisant à la destruction du tissu originel, à l'extension locale, régionale et générale de la tumeur et à la mort de l'individu en l'absence de traitement." Définition extraite du Dictionnaire de Médecine Flammarion.


 

 Fréquence et prévalence:
Le cancer du sein reste le premier cancer de la femme. En France, 25.000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués chaque année. Rare avant 25 ans, sa fréquence augmente avec l’âge. On estime qu’une femme sur 10 est menacée de développer un cancer du sein au cours de sa vie.

Cancer pouvant être mortel, un diagnostic précoce et un traitement adapté améliorent son pronostic. Le dépistage et le diagnostic du cancer du sein repose sur des méthodes de détection dont la plus importante est la mammographie. Il ne faut pas négliger l'examen clinique des seins et l'autopalpation qui est une inspection visuelle et une palpation des seins et des aisselles par la femme elle-même.


Facteurs de risque :

1. Le sexe : le cancer du sein est plus fréquent chez la femme que chez l’homme.
2. L’âge : Rare avant 25 ans (sans oublier que le risque est toujours réel), le risque du cancer du sein augmente avec l’âge.
3. Les antécédents personnels et familiaux de cancer du sein : surtout une hérédité du côté de la mère (mère, sœur, tante, cousine).
4. L’âge de la première grossesse et la durée globale de l’allaitement: les femmes âgées de plus de 30 ans au moment de leur première maternité sont exposées à un risque de cancer du sein légèrement plus élevé que les femmes enfantant pour la première fois avant l'âge de 25 ans. Il est aussi établi que l’allaitement joue un rôle protecteur contre le cancer du sein (lire
http://beneficium-rim.blogspot.com/2008/10/la-femme-nallaite-pas-lenfant-mais-la.html)
5. La durée de la vie sexuelle : une puberté précoce et une ménopause tardive constituent un facteur de risque du cancer du sein, secondaire à l’imprégnation hormonale.
6. Habitudes de vie : tabagisme, stress, obésité, drogues, habitudes alimentaires, traitements hormonaux, pollution environnementale sont des facteurs de risque du cancer du sein sur lesquels il est facile d’agir.

Symptômes :

1. Une bosse dure au sein, qu'elle soit fixe ou mobile.
2. Des écoulements provenant du mamelon.
3. Une rétraction du mamelon et la présence d'une zone de peau irrégulière ou bosselée.
4. Une douleur persistante au sein.
5. Une petite crevasse sur la peau du sein.

L’autopalpation :

Cet exercice est important pour le dépistage du cancer du sein. Toute femme doit le faire et être en mesure de le faire. Exercice facile, il est tout de même important d’apprendre les bons gestes pour limiter le risque de passer à côté d’une anomalie du sein. L'autopalpation des seins doit être pratiquée en première partie du cycle. Chez les femmes ménopausées il est conseillé de choisir une date fixe.

Le But:

L'examen des seins par appui des doigts et de la main a pour but d'en apprécier les dimensions, la consistance, la mobilité, la sensibilité, et de rechercher d'anomalies ou de formations pathologiques.

La technique d'autopalpation des seins:

1. Debout devant le miroir, les deux bras le long du corps ou les mains placées sur les hanches, observer vos seins de face puis de profil. Recommencer l'inspection des seins en levant les bras au dessus de la tête. Presser doucement le mamelon et vérifier qu’il n’y ait pas d’écoulement de liquide qui sort par le mamelon.










2. Avec les 3 doigts (de la main droite pour le sein gauche et inversement pour le sein droit) bien à plat parcourez votre sein de la partie externe à la partie interne et vice versa, en sentant la glande rouler sous vos doigts.










3. Parcourez votre sein par des mouvements circulaires.















4. Parcourez votre sein de bas en haut et vice-versa. Vérifier également la zone entre le sein et l’aisselle.










Profitez du moment de la douche pour effectuer une autopalpation des seins. La mousse facilite la palpation et le mouvement du rouler-palper des doigts.

 Au moindre signe ou en cas de doute, n’hésiter pas à consulter votre médecin.

La palpation des seins est un geste simple qui, bien pratiqué, rentre dans le cadre du programme du dépistage du cancer du sein.

Tout médecin est dans l'obligation de pratiquer un examen des seins chez toute femme, même si le motif de consultation n'est pas gynécologique. C'est votre droit, parlez-en à votre médecin.

Publié dans Santé- Bien être

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article