Succombez à la tentation, croquez une pomme

Publié le par Rim Elkhatib Savatier

An apple a day really can keep the doctor away

Dans la genèse ce fut une pomme qui lia le destin d’un homme et d’une femme, les premiers. Un péché, celui de la connaissance et de l’immortalité, celui d’avoir croqué la pomme.

La pomme est une véritable mine de bienfaits pour l’organisme. Bonne et digeste, elle fait rêver nos papilles. C’est le premier aliment (après le lait) qu’on donne, cuit, aux petits bout’ choux.
Idéale pour combler un creux ou pour satisfaire une gourmandise, la pomme nous fait craquer ; on y croque, sans remords.



La composition d'une pomme
Pour 100 grammes de fruit :
Eau : 84.3%
Glucides : 12.6%
Protéines : 0.3%
Lipides : 0.3%
Fibres : 2.5%
vitamine C : 5 mg
vitamine B9 : 0,012 mg
provitamine A : 0,07 mg
vitamine B1 : 0,03 mg
vitamine B2 : 0,02
vit. PP : 0,3
vit B5 : 0,1
vit B6 : 0,05
vit E : 0,6

Les fibres solubles: typique de la pomme, la pectine forme un gel épais pendant la digestion : elles emprisonnent ainsi cholestérol, lipides et ralentissent leur assimilation. En se gorgeant d’eau, ces fibres luttent très naturellement contre la diarrhée, surtout si les pommes sont crues et finement râpées ou cuites.
De plus, ces fibres entretiennent la flore intestinale, libère des acides gras, lesquels protègent les cellules du côlon et améliorent le fonctionnement du tube digestif.

Les fibres insolubles : elles stimulent et accélèrent le transit intestinal. Contre la constipation, il est recommandé de croquer des pommes crues sans les peler car leur peau est riche en cellulose (dans ce cas là choisissez- les bio).

Une consommation régulière de pommes aide à la maîtrise ou à la réduction du poids
Une pomme moyenne de 150 g apporte environ 74-80 Kcal. Grâce aux fibres les sucres sont absorbés par l’organisme lentement et progressivement entraînant un rassasiement important et durable.
Riche en potassium, de part son action diurétique, la pomme permet d’éliminer les toxines dans les urines.
Consommée en dessert après un repas riche, ses fibres captent les sucres et les lipides, limitent ainsi leur absorption au niveau de l’intestin. Idéale pour combler un creux, la pomme est sans doute l’allié anti-grignotage par excellence.



Une amie pour le cœur et les vaisseaux
Par sa richesse en Vit C, puissant anti-oxydant, la pomme contribue à protéger nos vaisseaux :
La pectine, avec les autres fibres, piège les mauvais lipides présents dans notre alimentation. Associée à un régime adapté et à une activité physique régulière, la pomme contribue à réduire le mauvais cholestérol, véritable poison pour nos artères.


Un bouclier contre le cancer
Des chercheurs de l’Université de Cornell (USA) ont mis en évidence que le potentiel antioxydant contenu dans 100g de pomme non pelée serait équivalent à 1500 mg de vitamine C. Or ces composés antioxydants, combinés entre eux – flavonoïdes et polyphénols – et ajoutés aux bienfaits de la vitamine C (présente dans la pomme), réduisent de manière significative la croissance des cellules cancéreuses, surtout au niveau du foie et du côlon (en plus de l’action des fibres contenues dans la pomme). En effet, les composés phytochimiques présents dans la pomme (la chair et la peau) exercent un rôle protecteur sur les cellules de notre organisme.

Un allié de notre système digestif
Notre quotidien est souvent synonyme de stress, d’alimentation déséquilibrée, de sédentarité, un rythme de vie propice à l’installation et/ou l’aggravation de troubles digestifs fonctionnels : indigestion, flatulence, constipation.
Particulièrement riche en fibres, la pomme joue un rôle prépondérant dans le fonctionnement du transit intestinal, notamment grâce au parfait équilibre existant entre les deux types de fibres qu’elle contient. Celles-ci agissent sur la flore intestinale et régulent la motricité digestive.


Une complice pour notre peau
Eclat, anti-imperfection, anti-âge, fermeté, la pomme est un élixir pour notre peau.
Riche en eau et en potassium elle permet, par son action diurétique, à l’organisme de se débarrasser de ses toxines.
La Vit C, la Vit E et les flavonoïdes, par leur rôle anti-oxydant, luttent contre le vieillissement cellulaire.
La richesse en fibres permet de régulariser le transit et d’équilibrer la flore intestinale, ce qui contribue à l’éclat de la peau.


Mais aussi:
La pomme contribue à améliorer les capacités respiratoires.
Consommer des pommes permet de diminuer les désagréments de la ménopause, sans doute à cause des flavonoïdes et des polyphénols qu'elle contient.
Croquer des pommes est bon pour le moral: surtout en hiver, grâce à sa richesse en vitamines notemment en Vit C.

Je t'aime, je t'offre une pomme
La pomme se plie à tous nos caprices. A croquer seule à tout moment de la journée, en salade, pour accompagner une volaille ou en dessert, la pomme s’adapte à tous les goûts. Faites toutefois attention à ne pas trop la cuire, ni l’alourdir de trop de sucre ou de beurre. Adoptez le « reflexe pomme », crue ou cuite, pour le goûter de vos enfants. Méfiez-vous de nombreux desserts et des jus à base de pomme qui encombrent les rayons des supermarchés et nous font les yeux doux avec leurs couleurs chatoyantes et leurs promesses, ils sont souvent riches en « mauvais nutriments » (sucres, gras).

Publié dans Santé- Bien être

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article