L'acide hyaluronique: un antiride dans une seringue

Publié le par Rim Elkhatib Savatier

Le vieillissement cutané est un phénomène complexe qui fait intervenir à la fois des facteurs externes, comme la pollution, le soleil, et des facteurs internes, comme l’alimentation, les toxines (tabac, alcool, médicaments, drogues), mais également des facteurs génétiques.

La peau :
On peut assimiler grossièrement la peau à une superposition de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.
Le derme est la couche dense et profonde de la peau, sous l’épiderme. Constitué d'eau à 80%, de fibres d'élastine et de collagène noyées dans un gel de glycoprotéines, le derme est le tissu de soutien de la peau.

Avec le vieillissement biologiue et les agressions fréquentes que subit la peau, les cellules perdent leur capacité à fabriquer l’acide hyaluronique. En plus, le tissu cutané de déshydrate, les fibres de collagène et d’élastine perdent leur structure. La peau devient sèche, flasque, et les rides se creusent.

L’acide hyaluronique :
L’acide hyaluronique retient l’eau comme une éponge, jusqu’à 1 000 fois son poids. Cette capacité d’absorption contribue à retenir l’eau, à hydrater la peau, à augmenter son volume et sa densité et à permettre d’améliorer son aspect général.
Avec le vieillissement, l’exposition aux polluants environnementaux et les rayons ultraviolets du soleil, les cellules perdent graduellement leur capacité à produire de l’acide hyaluronique.

L’injection de l’acide hyaluronique permet d’atténuer les rides. Par l’intermédiaire d’une aiguille très fine, le médecin injecte une infime quantité de ce produit au niveau du sillon de la ride. Ces molécules vont absorber jusqu’à 1000 fois leurs poids en eau, gonfler, et effacent la ride en comblant son sillon.

Quelles sont les zones de traitement ?
Action antiride : L’injection d’acide hyaluronique permet de réduire ou d’effacer :
Les rides du lion (commissures nasolabiales).
Les pattes d’oie (rides au coin externe de l’œil).
Les rides de la marionnette (commissures labiales).
Les rides des contours des lèvres.
Les rides frontales.
Combler certaines cicatrices et dépressions cutanées.

Action volume : L’injection d’acide hyaluronique permet de donner du volume :
Aux lèvres.
Aux joues.
Au menton.

Déroulement d’une séance :
L’injection d’acide hyaluronique est un acte médical et ne peut être effectuée que par un médecin.

Il est préférable d’arrêter, une semaine à l’avance et après avis médical, un traitement à base d’aspirine et/ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens pour éviter tout risque de saignement ou d’ecchymose.
L’acide hyaluronique n’est pas un produit allergène. Aucun test d’allergie n’est donc nécessaire.

Après l’évaluation de l’état de votre peau et des besoins thérapeutiques, le médecin commence par un nettoyage de la peau avec un produit antiseptique.
Bien qu’une anesthésie ne soit nécessaire, un produit anesthésiant cutané peut être utilisé afin d’insensibiliser la zone à traiter.

L’injection se fait directement dans le sillon de la ride, ou le tissu à gonfler, à l’aide d’une aiguille fine. Après l’injection un massage délicat des zones traitées permet de bien diffuser le produit. Des petites poches de glace seront appliquées quelques minutes sur les zones traitées.

Le traitement dure entre 10-30 minutes.

Quelques précautions :
Au cours des 24h suivant le traitement, éviter toute exposition massive et prolongée au soleil ou à des sources de chaleur, ainsi que la consommation d’alcool.

Un traitement qui dure :
En fonction de la forme galénique du produit utilisé, le métabolisme de l’organisme, le degré d’exposition de la peau aux agressions, l’effet dure entre 6 et 12 mois.
L’avantage, par rapport aux produits non dégradables, est de pouvoir apporter des retouches et adapter les futures injections à l’évolution de l’état de la peau.

Crèmes ou injections :
Sachez que les cosmétiques agissent uniquement au niveau de l’épiderme. Même si certains produits garantissent un « effet immédiat », le résultat palpable n’est obtenu qu’après un certain temps d’utilisation.
Sachez qu’après un traitement des rides (injection, lifting chirurgical, dermabrasion, etc.) il est indispensable de continuer à protéger, nourrir et hydrater sa peau.


Et le coût ?
Comptez entre 250 et 350 euros par dose (seringue) utilisée. Comptez entre 1-2 doses pour combler rides et sillons nasogéniens, environ 1 dose pour augmenter le volume des lèvres et 1-2 pour les pommettes.

Publié dans Beauté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article